Un Blog Bio Mais Pas Trop

Le blog bio mais pas trop, c'est l'histoire d'un jardin quasi bio, débrouillard, économique et simple, à la découverte de la Nature au quotidien. Journal de bord ou fourre-tout, il n'y a pas que du jardinage ...

Perdu chez DinDiu ? Cliquez sur le Lapin Blanc ...
Suivez-le dans sa tanière ... et consultez l'index.
La Tanière du Lapin Blanc

dimanche 08 octobre

Hygiène semencière de la tomate

Dans un vieux Science & Vie, un article faisait état d'un dispositif qui utilisait un rayon laser pour distinguer les graines saines de tomate de celles porteuses de maladies.

N'ayant pas de laser, je me suis demandé comment j'allais pouvoir faire avec mes propres graines de tomate. Jusqu'à aujourd'hui, je ne me préoccupais guère de leur état sanitaire.

geotricum_candidumIl se trouve qu'il y a un moyen d'assainir ces graines. Dans une boîte à oeuf en plastique, j'ai mis les graines de tomates avec un peu de pulpe. Sur le couvercle, j'ai écrit le nom de chaque variété avec un stylo pour CD.
En quelques jours, un voile blanc recouvre les graines. C'est le geotrichum candidum, champignon microscopique, qui s'est développé. Il faut le laisser jusqu'à une semaine, avant de nettoyer, rincer et mettre à sécher les graines. Mais ça je sais faire.

Ce procédé est efficace pour la protection contre les champignons (dont le mildiou) et les bactéries.

Pour les virus, il faut un traitement un peu plus spécial : 24 h à 80°C en chaleur sèche.

Plus d'infos :
- Comment produire ses graines de tomates
- Le bon plant : Les tomates

Pondu par Din_Diu vers les 10:02:00, ce billet de la catégorie "Les gestes" fait l'objet de 0 commentaire(s) .

Commentaires

Poster un commentaire