Un Blog Bio Mais Pas Trop

Le blog bio mais pas trop, c'est l'histoire d'un jardin quasi bio, débrouillard, économique et simple, à la découverte de la Nature au quotidien. Journal de bord ou fourre-tout, il n'y a pas que du jardinage ...

Perdu chez DinDiu ? Cliquez sur le Lapin Blanc ...
Suivez-le dans sa tanière ... et consultez l'index.
La Tanière du Lapin Blanc

samedi 07 octobre

Le bonsaï est mort. Vive la rocaï !

Acheter un bonsaï quand on débute dans ce domaine, se fait à ses risques et périls.
Il y a 2 types de patience. La première consiste à se dire "Je ne suis pas pressé, je le ferai quand il sera temps". La seconde est plutôt du genre "je taille une feuille là, une feuille là, là, là et là, puis une autre feuille là, là, ..." ce qui relève plus de la minutie.
Et s'occuper d'un bonsaï se fait avec un maximum du second cas de patience. Ce n'est donc pas une mince affaire comme le faire remarquer à juste titre le Blog Jardin.

Et c'est sans compter les bonsaïs de grande surface qui sont de bien piètres bonsaïs. Pour le vérifier, il suffit de regarder la section entre le tronc et les premières branches. Une section visible, d'1 à 2 cm, signifie que l'arbre n'a pas été formé dès ses jeunes années, mais plus tard. C'est la production de masse et le gain de temps qui poussent à cela. Un passionné, quant à lui, taillera dès que possible, et la section ne sera quasiment pas visible.

bonsai_videLes bonsaïs ne sont finalement pas ma tasse de thé. Ce n'est pas faute de m'être sérieusement intéressé à la question. Mais que ce soit à la suite de cadeaux ou d'achats, je me suis retrouvé avec des pots vides.
Les pots à bonsaïs ont une faible contenance, ce qui ne permet pas d'envisager un grand nombre d'utilisations. Sauf pour les plantes de rocailles, et en particulier les succulentes. Elles se contentent de peu de terre, et sont économes en eau. J'ai utilisé ce que j'avais sous la main : joubarbes et sédums. Les sédums sont tellement peu exigents, que simplement de la mousse sur un muret leur suffit pour s'installer. Un pot de fleur large et assez plat sans son dessous de pot convient aussi très bien aux deux.
joubarbeJ'ai sur les murs et dans les pots de fleur 2 espèces de joubarbe, Sempervirum calcareum, commune et ressemblant à un artichaut, et Sempervirum arachnoideum, dont les pointes des feuilles sont reliées par de fines soies qui font penser au fil d'araignée. A côté, j'ai 3 espèces de sédum : le poivre de muraille ou Sedum acre (à gauche), véritable tapis vert aux fleurs jaunes, le sédum blanc ou Sedum album (au milieu), aux feuilles rondes et aux fleurs blanches appréciées par l'apollon, et ce qui me semble être de l'orpin élevé ou Sedum sediforme (à droite).

sedum_acre      sedum_blanc      sedum

jourbarbeLe reste est simple. J'ai prélevé les plantes sans trop de ménagement, il suffit d'avoir quelques racines. J'ai nettoyé les plantes en enlevant les feuilles sèches, et celles qui retombaient trop sur la tige.

bonsai_moustikAu niveau des trous de drainage, j'ai mis de la moustiquaire fixée pas un fil de fer. Un sachet de thé usagé peut remplacer la moustiquaire.
J'ai rempli de terreau à ras bord. Avec une baguette, j'ai fait un trou et inséré chaque plantes. J'ai mis de préférence un sédum et un joubarbe par pot, en faisant attention à mettre des plantes se développant de la même manière (pour que l'une n'étouffe pas l'autre).

bonsai_rocaiJ'ai noué un brin de rafia autour du pot pour retenir le terreau et surtout les plantes.Pour l'arrosage, soit on met les pots dans un bac d'eau, en faisant que l'eau ne soit pas plus haute que le pot, soit on temps une petite pluie.

Sur un rebord étroit de fenêtre, ses plantes vont prospérer. Elles vont bien remplir le pot (Rendez-vous dans 6 mois pour en voir la situation). L'opération de plantation devrait être à refaire dans 3 ans. Les besoins en eau sont faibles, il n'y aura que la suppression des inflorescence après floraison comme soin.

Contrairement aux bonsaïs qui demandent une grande attention, ces joubarbes et sédums pourront être oubliés. Ce qui conviendra forcément aux nombreux possesseurs de pots à bonsaï vides.

Pondu par Din_Diu vers les 10:17:00, ce billet de la catégorie "Chez Mac Gyver" fait l'objet de 6 commentaire(s) .

Commentaires

    Je ne suis pas trop rocaille par contre ... j'adore leur nom ... les succulentes .. tout un programme

    Posté par Gabbel, ce samedi 07 octobre à 20:51:34
  • C'est vrai que succulentes c'est tout une programme (même si ce n'est pas frocément goûtu), et ça donne une meilleure impression que crassulacées.

    Posté par Din-diu, ce mardi 10 octobre à 10:40:41
  • Je suis dans le même cas que toi: pleins de pots vides et ce n'est pas faute d'avoir été patiente: ça fait plusieurs année que je tente l'aventure Bonsai mais sans succès, quel dommage....
    En tout cas, très bon recyclage des pots vides, j'adore les succulentes!

    Posté par Bichon, ce mercredi 07 mars à 12:38:52
  • Joubarbes et sédums ont bien profité pendant l'hiver, je vais donc pouvoir faire un billet avant-après au cours du printemps.

    Le problème, maintenant, c'est que je leur ai trouvé une place, en bords de marches d'un escalier extérieur. C'est un problème parque que je suis en déficit de pot à bonsaï ...
    Il va falloir que je fasse les brocantes ...

    Posté par Din-Diu, ce mercredi 07 mars à 17:30:22
  • J'adore les succulentes j'en ai un peu partout dans le jardin. Soit directement en pleine terre, soit dans des veilles gamelles en fonte mais aussi dans ces petits pots "bonsaï". Je les trouve sur les foires à tout (ce qui veut dire qu'il y a énormèment de gens qui ne sont pas très doués pour cultiver ces plantes et qui ont du mal à les conserver !!) Oui effectivement il faut les refaire régulièrement, cette année je vais confectionner de nouvelles potées et c'est un vrai plaisir.

    Posté par Arletitbe, ce samedi 17 mars à 11:22:41
  • Ces plantes sont suffisamment resistantes pour ceux qui ont la main verte-pâle
    Donc c'est vrai que ça devient facilement un plaisir à planter

    Posté par Din-Diu, ce lundi 19 mars à 20:58:00

Poster un commentaire