Un Blog Bio Mais Pas Trop

Le blog bio mais pas trop, c'est l'histoire d'un jardin quasi bio, débrouillard, économique et simple, à la découverte de la Nature au quotidien. Journal de bord ou fourre-tout, il n'y a pas que du jardinage ...

Perdu chez DinDiu ? Cliquez sur le Lapin Blanc ...
Suivez-le dans sa tanière ... et consultez l'index.
La Tanière du Lapin Blanc

mercredi 25 février

La pose des nichoirs

installation_nichoir_1Beaucoup ont du se poser la question suivante suivante à la fin du billet sur la fabrication d'un nichoir : pourquoi planter des bâtons à 8h30 et 13h de façon à ce que leurs ombres se projettent en direction de l'arbre qui accueillera le nichoir ? Pour savoir dans quelle direction poser le nichoir.
En effet, l'entrée du nichoir doit être orientée au mieux vers l'est-sud-est. En l'absence d'une boussole, l'entrée devra faire face au soleil de 8h30 (heure d'hiver, 7h30 heure solaire, et 9h30 heure d'été). Et en l'absence de soleil le jour de la pose, les bâtons mis auparavant prendront la relève, celui de 13h indiquant le sud.
Justement, mes nichoirs étant à l'ombre du feuillage des bouleaux dans lesquels ils se trouvent, ils sont un peu plus tournés vers le sud.

En dehors de cela l'emplacement doit être abrité du vent, du soleil direct et à l'abri des prédateurs et en particulier des chats. Pour ce dernier point, il y a toujours la possibilité de mettre une collerette sur le tronc. Autre solution, l'arbre enlierré, qui l'est plus encore depuis la dernière fois que je l'évoquais. 1m50 à 2 m de hauteur de lierre dissuade tout chat de grimper et cela sans nuire à l'arbre (c'est le poids du lierre qui envahit tout un arbre jusqu'à son sommet qui peut le faire mourir).

La hauteur d'installation est entre 2 et 6 mètres avec des préférences selon les espèces (rouge-gorge : moins de 2 m ; mésange charbonnière : 2-6 m  ; mésange bleue : 2-4 m ; rouge-queue : 2-5 m ; merle noir : 2-10 m !).

Pour fixer enfin le nichoir à l'arbre, pas besoin de clous, mais seulement du bon vieux fil de fer.

installation_nichoir_2

Plus ou moins à tâtons, un des deux fils me permet de maintenir tant bien que mal le nichoir au bon emplacement pendant que j'attache solidement avec l'autre fil. Mais depuis longtemps, je ne prends plus la peine de serrer.
Avant, je serrais et utilisais des bouts de chambres à air pour que le câble ne morde pas dans le tronc. Maintenant, ce sont des morceaux de bois que j'insère voire que je fais rouler tout autour du tronc pour tendre le fil sans que ces deux là soient en contact.

installation_nichoir_3

Dans le cas de ce nichoir en particulier, j'ai même été amené à rétablir la verticalité du nichoir.

Maintenant, il n'y a plus qu'à attendre, un peu observer, mais surtout ouvrir les oreilles aux aguets des premiers gazouillis affamés de la future nichée.

Pondu par Din_Diu vers les 18:20:00, ce billet de la catégorie "Les alliés" fait l'objet de 3 commentaire(s) .

Commentaires

    Mais c'est qu'il se fait rare et j'exprime ici un regret en lisant ce bel article ! Tu passeras un des ces 4 ?

    Posté par Olivier SC, ce vendredi 27 février à 17:51:07
  • chouette blog! je repasserai!

    Posté par Norzem, ce mercredi 11 mars à 15:34:53
  • Merci pour ces bons conseils ! Une question : le support du nichoir doit il être absolument immobile, ou peut il dans une certaine mesure se balancer avec le vent (cas d'un arbre jeune ou de faible hauteur) ?

    Posté par Sebastien, ce vendredi 18 septembre à 11:35:57

Poster un commentaire