Un Blog Bio Mais Pas Trop

Le blog bio mais pas trop, c'est l'histoire d'un jardin quasi bio, débrouillard, économique et simple, à la découverte de la Nature au quotidien. Journal de bord ou fourre-tout, il n'y a pas que du jardinage ...

Perdu chez DinDiu ? Cliquez sur le Lapin Blanc ...
Suivez-le dans sa tanière ... et consultez l'index.
La Tanière du Lapin Blanc

mardi 01 avril

Ruses de papyrus (1 sur 3) : L'autorempotage

Le papyrus sort enfin de sa torpeur. Ce papyrus-là, bien qu'étant une plante d'appartement, passe l'été dehors en plein soleil, et l'hiver au frais dans le garage.

Même si la motte et les tiges semblaient sèches, j'ai arrosé la plante un petit peu tout au long de l'hiver. De temps en temps, si la température est clémente, le papyrus a même droit à un bain de soleil. C'est l'occasion d'imbiber toute la motte.

papyrus_5

Avec les beaux jours des pousses vertes pointent le bout de leur nez ...

papyrus_2

... et se mettent à grandir rapidement.

papyrus_8

Un petit nettoyage s'impose alors, tout en faisant bien attention de ne pas couper net ces pousses dans leur élan.

papyrus_4

Ensuite on a le choix. En général, on rempote dans un pot plus grand.

Ici, le papyrus est limité par la taille du bac, où il se trouvera cet été, et donc du pot. Je fais alors un auto-rempotage. Le papyrus est assez rustique pour ne pas en souffrir.

Il suffit de se munir d'un outil tranchant, un gand couteau bien aiguisé, ou alors plus simplement d'une scie à élaguer. Ensuite, il faut (voir dessin ci-dessous) :

1 - dépoter la plante, nettoyer le sommet en enlevant l'excès de racines et un peu de terre,
2 - avec l'outil tranchant, découper une section, de préférence une avec peu de pousses dessus. Cette section, une fois mise en pot, pourra  donner une nouvelle plante,
3 -  rejoindre les bords. Cela réduit le diamètre du sommet et de la base de la motte,
4 - encore avec l'outil tranchant, couper la base de la motte. Le nouveau diamètre de la base doit être proche de celui de la motte au début (en 1),
5 - remettre la plante dans son pot. Il faudra sans doute faire quelques ajustements pour que la motte soit à la bonne taille par rapport à son pot. Enfin rajouter de la terre en surface.

papyrus_logo_

Premier essai avec le logiciel open source de dessin vectoriel Inkscape. L'intérêt du dessin vectoriel est de pouvoir faire de chouette schéma style infographie, d'être très léger et peut être agrandi sans perdre en qualité d'image. Cependant, Canalblog et Internet Explorer gère pas ou difficilement ce format d'image, le SVG. C'est pour cela que l'illustration ci-dessus ne l'est pas. Par contre avec Firefox, c'est nickel. Si vous voulez voir ce que cela donne, cliquez sur l'image.

Voilà, le papyrus est paré pour une nouvelle saison. Reste à connaître quelques trucs et astuces pour qu'il soit superbe.

Prochaines étapes multiplication du papyrus 100 % réussie, et vie et épanouïssement du papyrus en extérieur.

Pondu par Din_Diu vers les 19:37:00, ce billet de la catégorie "Dans le massif de fleur" fait l'objet de 3 commentaire(s) .

Commentaires

    merci pour le tuyau inkscape et l'illustration in vivo d'une utilisation.
    Comme d'hab, ce qui est clair s'explique clairement chez Din-Diu.
    (Opera gère le svg, m'en va l'essayer tout à l'heure).
    Peut-on faire de l'autorempotage avec toutes les plantes ?

    Posté par tsé, ce samedi 07 juin à 16:19:36
  • Autorempotage pour tous ?

    C'est en cherchant comment faire pour garder le même pot que j'ai imaginé cet autorempotage. C'est bon pour le papyrus, ça pourrait l'être aussi pour d'autres plantes vertes rustiques et plutôt envahissantes (lierre, chlorophytum etc, ...)

    Posté par Din-Diu, ce samedi 19 juillet à 17:17:00
  • Ah! Ok! Je me demandai ce que sa pouvait être cet "autorempotage". En fait c'est de la division de touffe en gardant une très grosse motte.

    Posté par Vivo, ce lundi 26 décembre à 14:45:32

Poster un commentaire