Un Blog Bio Mais Pas Trop

Le blog bio mais pas trop, c'est l'histoire d'un jardin quasi bio, débrouillard, économique et simple, à la découverte de la Nature au quotidien. Journal de bord ou fourre-tout, il n'y a pas que du jardinage ...

Perdu chez DinDiu ? Cliquez sur le Lapin Blanc ...
Suivez-le dans sa tanière ... et consultez l'index.
La Tanière du Lapin Blanc

lundi 06 août

Total Portenawak

Après un moment d'autosatisfaction, je passe à l'autocritique. Et il y a de quoi faire cette année, car c'est vraiment portenawak (n'importe quoi en verlan pour ceux qui pourraient l'ignorer).

Nous serons nombreux à nous rappeler de 2007 comme d'une année désastreuse pour ce qui est du jardin et du jardinage. Déjà, j'avais fait part de ma déception des mauvaises récoltes passée de cerises et future de pêches. Et je profite de l'occasion pour interpeller le jardinier débutant, qui aurait juste commencer son potager ou son verger cette année, et lui dire : "Pas la peine de se décourager, cette année c'est pareil pour tous, tous dans la même galère !". Et c'est même réjouissant (mais méchant) de voir que les maraîchers et viticulteurs sont dans une situation équivalente, tout professionnels qu'ils sont.

Maraîchers  et mildiou (24-07-2007)

 

Viticulteurs  et mildiou (05-08-2007)

Portenawak précuseur (?)

chene_generalDès le printemps, ce n'était pas trop la joie. Mon chêne n'avait pas fière allure. Sur sa partie sud, ses rameaux avaient des feuilles réduites, quand ils en avaient. A la base de ces branches, je constatais la présence de points noirs avec présence d'un liquide visqueux noir. Je ne savais pas trop quoi faire, un arbre au quart déplumé (ou plutôt défeuillé) c'est pas courant et inquiétant. J'en suis arrivé à supposer que c'était la maladie de l'encre du chêne due à un champignon, le Phytophthora cinnamomi, lequel est favorisé par les hivers doux et la sécheresse. Mais c'est une maladie encore limitée à la méditerranée et ne concernant apparemment pas la région lyonnaise.

chene_brancheN'étant pas sûr d'avoir raison, et ne trouvant aucune mention de traitement, j'ai cherché un peu partout. Ne trouvant rien, j'ai fini par envoyé un e-mail aux auteurs d'un article pour l'INRA "Impact du changement climatique sur une maladie forestière : l'encre du chêne". J'ai eu une réponse où l'on me disait qu'il était peu probable que ce soit l'encre de chêne, mais peut-être un autre chancre du chêne ou alors un insecte xylophage, le bupreste du chêne ... j'ai été réorienté vers le Département de la Santé des Forêts et le Service Régional de la Protection des Végétaux. L'affaire suit son cours. J'ai tout de même une mauvaise intuition qui me dit qu'il va falloir que je trouve un autre emplacement pour accrocher mon hamac.

Et si il le faut et qu'il n'y a pas de contre-indications, j'opterai pour le tilleul !!!

Portenawak & Bluegs

Mea culpa, un peu de flemmite aigüe et quelques occupations ailleurs font que je ne n'ai pas eu le temps de m'occuper beaucoup du jardin, ni beaucoup du blog. Parfois même, je n'étais pas synchrone, j'étais disponible mais le temps était pourri. Et là, ça ne pardonne pas, la nature profite des absences du jardinier pour reprendre le dessus.

Et de toute façon, par temps d'orage, il n'est pas question de jardiner ni de bloguer.

Portenawak général

C'est vraiment la première fois que je vois ça : un jardin inondé à 4-5 reprises en début d'été. Ce sont des eaux de ruissellement qui viennent de chez le voisin qui ont recouvert le jardin d'un dizaine de centimètres d'eau au maximum à certains endroits. Auparavant ça n'arrivait qu'une ou deux fois l'an et en fin d'été, début d'automne. C'était gérable. J'avais entamé la réalisation une petite digue séparative, et ça devient urgent de la finir.

Un sol saturé d'eau et un air très humide ont des conséquences sans appel sur le jardin.

Déjà, l'alternance pluie-soleil favorise la prolifération des mauvaises herbes. Le potager est devenu une jungle, mais pas comme je le voudrais c'est-à-dire une jungle de légumes, fruits et fleurs ... Là, je me suis senti un peu dépassé ... et c'est encore un peu le cas.

Cette année, je n'ai pas installé de paillage, ni bouteilles pour l'arrosage au pied. On ne peut pas dire que le temps était à la sécheresse.
tomate_mildiouEn général, je en traitais pas les tomates avant fin aout début septembre, période de l'année où le beau temps sec laisse la place à un temps plus humide. Mais cette année, tout comme les personnes vues dans les reportages, le mildiou ne m'a laissé aucune chance. Non seulement j'ai dû supprimer et brûler les fruits et feuilles touchés par la maladie, mais aussi, et en raison d'un traitement hélas tardif, j'ai dû arracher quelques pieds de tomates. Cette année je serai donc très loin de la récolte 2007 de tomates de Pescalune.

Heureusement, les tomates cocktail, avec un mûrissement rapide, sont peu touchées par ce champignon, et je commence à avoir des tomates normales.
Et je ne parle pas de la récolte de pommes de terre touchée également par la maladie ...

Portenawak spontané

Oups ! la boulette ... pourquoi m'embêter à semer des courgettes quand je vois qu'il en pousse là où il y en avait l'an dernier. Sauf que quelques semaines plus tard, ces plants repiqués ailleurs se sont révélés être des plants de courges et non pas de courgettes ! C'est d'autant plus bizarre qu'à l'emplacement d'origine je n'avais pas de courges. Etrange, non ? ballot, surtout !

Portenawak en semis

Il y a des semis qu'on ne sait pas rater. Dans mon cas, ce sont les courges : quatre cinq graines par poquet, je ne m'occupe de rien et je n'ai plus qu'à récolter. Quand je vois les maraîchers déçus par leur production, je souris en coin.

courges_sur_toles

Par contre il y a des semis que je ne maîtrise pas, et je ne sais pas pourquoi. De toute façon, si je le savais, je les maîtriserai. Logique.

Ainsi, il en va de la carotte. Pour l'instant je sème et je n'obtiens absolument rien. Sol trop lourd, ensoleillement grillant les graines, ... en tout cas quand j'aurai trouvé LA méthode, j'approcherai de la panacée et tout le monde devrait alors réussir ses semis de carotte. Donc, réflexion et essais en cours.

Autre semis, celui des haricots verts. C'est con les haricots verts, donc celui qui en rate le semis est tout aussi ... Bref, mes premiers essais étaient très très productifs. Mais, je crois que j'ai trop pris confiance. L'année prochaine, je devrais être un peu plus modeste.

Heureusement, on ne peut pas avoir faux de partout. Ainsi à côtés de certains classiques dont les radis et oignons, j'ai tenté la plantation de pieds d'aubergines et de poivrons. La production est petite mais pour une première fois je m'en contenterai.

premiere_aubergine   poivron

 

Portenawak le matos

Le silo a compost est en cours de réaménagement, avec l'ajout d'un bac supplémentaire, du grillage, etc ... L'autre silo, le silo à légume est hors-service. En effet, conséquence d'un sol trop imbibé de sol, il s'effondre. Donc le silo à légumes, même si il ne s'est pas retrouvé sous l'eau est à refaire et surtout à étayer. A suivre ...

Et je n'oublie pas le poulailler et les nichoirs, qui feront bientôt l'objet de billets.

Je vais finir avec une note positive : dans quelques jours je vais profiter d'une récolte de raisin de table, abondante et non touchée par la maladie.

raisins_en_aout

Pondu par Din_Diu vers les 17:35:00, ce billet de la catégorie "Au potager" fait l'objet de 15 commentaire(s) .

Commentaires

    les carottes c'est "con" ça met longtemps à lever et puis faut les depresser mais je ne me plaint pas c'est souvent réussi au premier eclaircissageje récupere des radicelles bien faites et les repique(elles aiment pas)

    Posté par lecracleur, ce mercredi 11 mars à 23:54:25
  • vient sur mon site

    je voie que vous être des passionnée du jardin vous pouvez vous inscrire sur mon forum il est super http://frmjardinf.forumactif.net/portal.htm

    Posté par adidjo, ce mercredi 28 octobre à 22:05:49
  • Hé bien vous en avez des choses dans votre jardin !! Et n effet vos courges semblent superbes !! Pour le reste ça ira mieux l'an prochain

    Posté par CoteCloture, ce mercredi 21 septembre à 11:12:04
  • Pas Harry donc

    Du verlan ? Oui, oui. Au début je pensais que ça avait à voir avec Harry (Potter) ...

    Posté par Olivier SC, ce lundi 06 août à 19:32:43
  • Seulement des HarryCots

    Ce sont les seuls harry de ce billets

    Posté par Din-Diu, ce lundi 06 août à 22:42:53
  • Pareil !!

    Houla, bien des similitudes qui me rassurent, même si les causes ne sont pas les mêmes :

    Le terrain inondé deux fois, c'est par la piscine du voisin, en trois jours, 40 m3 de flotte !!
    Les haricots, c'est mon fils qui se charge de les arracher avec application, 3 pieds sur une trentaine de sauvés !!

    en fait, dans notre petit jardin, seules les fleurs m'ont pour l'instant rassurés sur mes éventuelles capacités de jardinier amateur, un très joli massif oeillets d'inde/ hinias / tournesols devant lesquels je me recueille quand le doute m'assaille.

    Sinon, Dindiu, quelles belles courges ma foi !!

    Posté par philuke, ce lundi 06 août à 23:23:08
  • le hamac

    Je déconseille sous les tilleuls.

    Il me semble qu'il en coule une sorte de miellat au printemps lors de la floraison ...

    Les courges sont les meilleures amies du jardinier paresseux !
    L'année dernière j'avais repiqué les emis spontanés qui avaient germés dans le compost, un peu partout dans mes massifs dégarnis : une vraie jungle verte

    Posté par Flo, ce mardi 07 août à 03:02:44
  • Comme quoi .... j'ai p'tet de belles tomates - mais mes courges ne ressemblent pas à grand chose pour le moment ;o) ... ni les courgettes du reste !
    Moi qui adoooore la soupe à la courge ....

    Posté par Pescalune, ce mardi 07 août à 17:56:00
  • En voilà un compte-rendu détaillé!
    Hiver doux, été pourri. Tout ce qui pouvait être touché par le mildiou l'a été...
    J'ai renoncé aux tomates, mais j'ai des tas de carottes, la chance du débutant, probablement.

    Ça ira mieux l'année prochaine!

    Posté par bab labricoleuse, ce mercredi 08 août à 10:45:42
  • oui, je crois que je pourrais reprendre les mêmes termes pour mon jardin...
    sauf que sur Limoges on a encore un peu de retard... pas de tomates avant 15 jours je pense...
    Heureusement qu'il reste les courgettes! ah les courgettes quel bonheur ! bientôt je vais écrire un livre "les 200 façons de cuisiner les courgettes!!!". J'en ai 5 pieds et c'est bien suffisant.
    Et les courges sont bien parties aussi ! des litres de soupe à la courge pour cet hiver. Miam!

    Posté par lol87, ce mercredi 08 août à 21:15:08
  • J'ai réussi in extremis à sauver mes tomates, les courgettes, je n'ai fait qu'un pied, mais ça donne suffisamment.
    En revanche, j'ai honte de mon potager qui est envahi de mauvaises herbes qui poussent plus vite que leurs ombres. Je n'arrive pas à suivre !
    Ça me rassure de savoir que je ne suis pas la seule à être dans ce cas !

    Posté par lalita, ce jeudi 09 août à 02:44:57
  • Je savais que ce billet en rassurerait plus d'uns et unes.

    Y a pas de mal à faire preuve de solidarité face au mauvais temps ... En plus de cela, ça va nous amener à réfléchir à des moyens différents de mener son potager (je pense entre autre à la culture sur butte)

    Posté par Din-Diu, ce mardi 14 août à 13:57:04
  • Tout pareil que toi
    Pour mon 1er potager, depuis que j'ai amenagé dans cette maison, et bien, je suis servie!! Mais bon, tout comme toi, j'ai quelques aubergines et poivrons et je commence à peine à avoir des tomates!! De quoi sauver la face devant mon voisin qui me disait de pas me prendre la tête à faire un potager parce que la terre serait pas bonne. Ouf!

    Posté par Baronette, ce jeudi 16 août à 10:17:20
  • carottes

    Salut,
    Idem pour moi pour les semis de carottes cette année, pas moyen de faire germer la moindre graine, pourtant je suis dans la pas de calais, donc pas de grosses chaleur ici, j'ai essayé avec 2 type de terre différente, une sableuse, et l'autre fumée, rien n'a sorti!!

    Posté par malinois, ce vendredi 17 août à 08:21:19
  • La terre n'est jamais vraiment mauvaise pour faire un jardin (sauf cas extrême). Sans doute il faut adapter soit sa manière de faire (potager en plessis http://circonflexe.over-blog.com/2-categorie-699429.html ou en butte) soit ses cultures (choisir les légumes en fonction du sol)...

    Pour les carottes, il va falloir se serrer les coudes

    Posté par Din-Diu, ce mercredi 22 août à 12:56:27

Poster un commentaire