Un Blog Bio Mais Pas Trop

Le blog bio mais pas trop, c'est l'histoire d'un jardin quasi bio, débrouillard, économique et simple, à la découverte de la Nature au quotidien. Journal de bord ou fourre-tout, il n'y a pas que du jardinage ...

Perdu chez DinDiu ? Cliquez sur le Lapin Blanc ...
Suivez-le dans sa tanière ... et consultez l'index.
La Tanière du Lapin Blanc

jeudi 18 janvier

Crotte de lombric

Ce titre m'amuse. Quand on le dit vite, ça ressemble au juron "Crotte de bique" ... Mais ça rappelle aussi qu'avec les températures douces, la faune du sol est toujours au travail.
 

tortillon

Les déjections des vers de terre sont pour certains des tourbillons, pour d'autres des tourillons, plus communément on les appelle des tortillons, mais en fait, leur nom spécifique est turricule. Ces turricules, fin mélange de matières organiques et minérales, constitue un terreau très nutritif pour les plantes en pot, bac ou jardinière.

C'est connu, cet animal laboure le sol en profondeur, l'aère, le transforme et l'ameublit. C'est un allié appréciable qui donne un coup de main au jardin.

En quelques chiffres, on se rend compte qu'il est des plus essentiels. Si tous les vers remontaient à la surface, il y en auraient environ 500 par m², ce qui en fait donc 4 millions par hectare. En région tempérée, les vers sont la troisième biomasse, c'est à dire la masse d'êtres vivants, après les micro-organismes et les plantes. Mais c'est la première biomasse animale : dans une pré, le poids total des vers serait plus grand que celui des vaches qui y paîtraient.

Les 10 premiers centimètres d'une prairie sont principalement constitués des déjections des vers de terre y ayant vécu les vingt années précédentes.

En général, on trouve le ver de terre à moins de 15 cm de profondeur, mais il peut descendre jusqu'à 1,80 m. En hiver, même quand il gèle, le lombric est actif, il fonctionne au ralenti mais est actif tout de même. Il descend simplement plus bas, en dessous du sol gelé.

Même si il a la capacité de donner deux nouveaux individus distincts après avoir été coupé en deux (cette régénération est une forme de clonage !), ce n'est pas une raison pour ne pas utiliser la fourche-bêche au lieu de la bêche. Et il vaut mieux bêcher en milieu de journée, moment où il se trouve en profondeur.

Enfin, le lombric fait partie des animaux qui sont des bons indicateurs biologiques d'accumulation.  Il tolère notamment bien les métaux lourds et les stocke, ce qui permet de les identifier à l'analyse.

En savoir plus :
- Le ver de Terre (Wikipedia).
- Une chronique de Nature & Jardin.
- Le Lombricompostage (site Vers la Terre).
- Les vers de terre et le lombricompost (Emission Terre à Terre - France Culture).

Pondu par Din_Diu vers les 18:59:00, ce billet de la catégorie "Les alliés" fait l'objet de 11 commentaire(s) .

Commentaires

    Un site nouveau

    Bonjour

    je vous propose d'ajouter sur les sites à consulter le seul site qui lutte contre l'hérésie d'évacuer nos déjections avec de l'eau le plus souvent potable alors que les lombrics s'acquittent honorablement de cette tache et qu'en prime il fournissent des fertilisants

    Posté par Fontvieille, ce dimanche 01 novembre à 22:29:48
  • attention, tout n'est pas vrai

    Citation :
    "donner deux nouveaux individus distincts après avoir été coupé en deux (cette régénération est une forme de clonage !)"

    C'est faux !! Seule la partie de la tête survivra et repoussera pour régénérer un lombric entier, l'autre partie mourra. Ce n'est pas parce qu'il/elle est hermaphrodite qu'il peut se cloner comme ça... Il faut d'ailleurs deux individus pour la reproduction

    Posté par Français, ce dimanche 09 mai à 01:51:30
  • Oui et non

    La scissiparité (le nom de cette forme de reproduction asexuée) est le fait de certains ver.
    Le lombric "peut se multiplier à partir de fragments de son corps qui régénèrent des individus complets" (Encyclopédie Larousse de la nature). Selon d'autres sources cela ne va en effet pas de soi.
    Possible que le Larousse généralise ce qui est propre à seulement quelques espèces de ver de terre.

    Sinon on peut vraiment avoir deux nouveaux individus de lombric dans le cas très particulier (et rare)où la séparation se ferait dans le sens de la longueur au niveau de certains fragments.

    Posté par Din-Diu, ce samedi 15 mai à 11:15:33
  • Bébés lombrics

    Sur ce site on peut voir des naissances de bébés lombrics, j'ai bien aimé !

    http://www.eurolombric.fr/videos_048.htm

    Posté par Benjamin, ce mercredi 01 décembre à 20:06:00
  • bravo professeur !

    c'est bien expliqué, j'adore ce genre de billet !
    c'est court, clair et très intéressant.

    Posté par alexandre, ce lundi 22 janvier à 14:16:43
  • C'est le pédagogue qui parle ?

    Posté par Din-Diu, ce lundi 22 janvier à 20:03:47
  • version simplifiée de toilettes fertilisantes

    Nous avons simplifié la construction des toilettes fertilisantes au point que des villages malgaches s'enflamment pour cette méthode d'assainissement hygiénique et pourvoyeuse d’engrais. Il suffit de faire au sol une surface en ciment de 50 cm de large et 1 mètre 20 de long. Ce ciment a une très légère pente vers un réservoir à urine nitrate . A l'entrée de ce ciment une étagére à hauteur de siège avec un simple trou pour déféquer . L'utilisateur a à sa disposition une caisse pleine d'humus et il met sur sa déjection une petite poignée d'humus pour éloigner les mouches et surtout permettent aux vers du fumier de faire leur travail. Pour ceux qui urinent seulement l'étagère n'existe pas . On peut rallonger la surface en béton en effet il faut donner le temps aux bactéries de transformer l'ammoniaque en nitrate. la surface en ciment est entouré de planches ou de briques c'est à dire que le réservoir à environ 45 à 50 cm de haut c'est amplement suffisant. Si vous êtes très nombreux vous pouvez modifier ces données seulement techniques. Ce réservoir contient de l'humus et des vers du fumier. Pour être sûr que l'on aura suffisamment de lombrics il faut mettre de l'humus dans une petite caisse , y mettre de vers du fumier que l'on récupère dans des composts où dans l'environnement . On doit nourrir cette population animales afin qu'elle se multiplie 0n n'achète pas ces toilettes on en devient le créateur et vous verrez c'est un travail agréable Bon courage

    Posté par fontvieille, ce lundi 03 juin à 19:53:26
  • alternative

    Nous avons finaliser des latrines HUMUS pour ceux qui n'ont jamais été équipé par les toilettes à eau... en Afrique , à Madagascar , en Amérique du sud , en Asie etc..
    Mais ces nouvelles toilettes en liaison avec la nature recyclent en permanence nos déjections dans le plus parfait hygiène ce qui fait qu'il n'y a plus de stockage . Cela remet en question les promoteurs de toilettes à eau qui gaspillent de l'eau , qui stockent dans des fosses toutes eaux et ensuite dépensent des sommes faramineuses pour traiter ces effluents . Nos latrines humus ou toilettes humus apporteront aux utilisateurs , ceux qui s'attacherons à produire de l'humus , non seulement le plus parfait hygiène et aussi les meilleurs engrais de la planète .

    Nous sommes devant une alternatives aussi bien en matière d'assainissement qu'en matière de fertilisation .

    C'est votre engagement dans cette voie nature qui nous donneras raison .

    L'Humanité a besoin d'augmenter l'hygiène et la production agricole n'hésitez plus ;, METTEZ VOUS AU TRAVAIL .

    LE BONHEUR D'EXISTER EST A CE PRIX

    (consultez le site merci lombric si vous hésitez )

    Posté par Fontvieille, ce vendredi 25 juillet à 10:00:06
  • Merci =D

    Merci d'avoir poster ce docu grace a sa j'aurais plus facile pour mon expo a l'ecole :þ

    Posté par Moustik, ce lundi 26 mars à 18:21:40
  • merci lombric

    Le site merci lombric est enfin devenu plus opérationnel .On apprend à produire de
    l'Humus et des vers du fumier On découvre les meilleurs fertilisants de la planète l'HUMUS et le nitrate naturel et en plus on apprend que les lombrics fournissent aux humains des protéines et grâce aux bactériophages qui sont dans leur tube digestif ce sont des acteurs de notre santé Une alternative qui aborde les toilettes sans stockage de matière fécale , qui aborde la culture des fruits et... légumes totalement hygiéniques qui aborde aussi la nourriture par exemple à Madagascar beaucoup d'urbains manquent de protéines QUI aborde enfin la santé qui est déficiente avec la défécation en plein air et souvent les latrines .. Retrouvons le chemin de la nature qui est bien plus douée que nous puisque toutes les déjections animales humaines sont transformés en humus sain dans le plus parfait hygiène

    Posté par fontvieille, ce jeudi 19 mars à 08:34:06
  • Découvrir l'humus

    bernardfontvieille@gmail.com

    Chercheur utilisant la méthode systémique cf mon livre Assainir et fertiliser aux Edition de Terran

    Mise en évidence de l'HUMUS le matériau de base de la terre

    Des américains avouent qu'ils ne pouvaient pas le fabriquer .

    L'HUMUS disparaît de la culture générale
    Il ne se dissolvent pas comme tous les autres matériaux que l'on trouve sur terre. Par exempe vous mettez côte à côte deux tas et vous verser de l'acide chlorhydrique Le tas d'humus reste intact
    Il ne se dégrade pas On le retrouve dans le sol sous forme de couche homogène dans le sol . Vu dans une ferme SI on l 'enlève on peut le réutiliser sur le champ
    Il ne se lessive pas comme le compost qui lui perd toute vie biologique sous l'effet de l'eau . L'humus se charge d’humidité ,il devient lourd . Par exemple les lombrics n'arrivent plus à se déplacer et ils meurent . Mais l'eau ne se charge de rien. L'humus sec recommence à fertiliser .
    D'ailleurs dans un compost il y a une vie biologique importante alors que dans l'humus on ne trouve que des lombrics et des bactéries du cycle de l'azote
    Il est le meilleur fertilisant de la planète . Tous les feuillus de la terre poussent grâce à moi . Cela n'a rien de comparable avec les engrais chimiques
    IL sert de support de culture .Il n'y a pas que la terre qui joue ce rôle . Par exemple sur un humus en formation à Isotry un noyau d'avocat jété dans les dechets végétaux s'est mis à pousser de façon étonnante . Manifestement ni sur la terre ni avec des engrais chimique cela ne pouvait pas se passer
    L' humus est aussi un matériau qui éteint les odeurs . Quelle différence entre les stations d'épuration que l'on installe loin des lieux habités dans un lieux peut venté.ou des toilettes à humus
    L'humus est le résultat de la digestion par les lombrics de tous les déchets de la nature . Dans leur circuit tous les éléments pathogènes sont transformés par les bactériophages en phages . C'est à dire que l'humus est toujours un matériau sain
    Le recyclage des dechets de la nature et de leur réutilisation dans la vie de tous les jours est assuré en continue par le couple LOMBRIC-HUMUS . Bien sûr la biodiversité de la nature participe à ce processus

    J'applique ce processus de recyclage des déchets par la nature.

    En France , à La Salvetat sur Agout où je mène une culture de légumes sur support d'humus . Humus provenant de la transformation de fumier de bovin et Humus provenant du compostage des herbes sauvages

    A Madagascar où pour la première fois au Monde j'ai conçu une toilette HUMUS pour plus de 40 personnes . Toutes les odeurs et les mouches ont disparu et les habitants on vu disparaître tout reservoir de stockage des matières fécales . Le Directeur du service du Ministére de l'eau de l'assainissement et de l'hygiène est venu voir .

    Il a décidé d'en construire 3 dans un quartier inondable .Je suis intervenu pour adapter ces bâtiments au recyclage par la nature

    Trouver de l'humus est devenue difficile . Les lombricomposteurs influencés par les américains dénaturaient l'humus en le filtrant trés finement

    J'ai donc en installant une deuxième toilettes humus dans le même quartier chez des gens très pauvres mis en place un atelier de production d'humus . Pour diminuer la pollution des dépôts d'ordures en ville j'ai demandé aux jeunes de récupérer les déchets fermentescibles , légumes et fruits et j'ai ajouté de la bouse de zébus et de la panse .

    Actuellement les 5 toilettes humus sont en activité et nous assurons l'apport d'humus et d'eiseinia foetida

    Cette démarche relève de la volonté d'établir un parfait hygiène pour améliorer la santé

    J'ai appris auprés de la coopérative tata que les lombrics sont une basse de protéines et qu'aussi les lombrics était des acteurs de la santé de l'humain

    Cet élargissement de ma mission humanitaire permettra si on trouve des relais d'établir dans la plupart des familles pauvres de la planéte une autonomie réelle' en matière d. hygiène, , de nourriture aussi bien en protéines qu'en production agricole et bien sûr de SANTE

    Posté par Fontvieille, ce jeudi 11 juin à 20:06:53

Poster un commentaire