Un Blog Bio Mais Pas Trop

Le blog bio mais pas trop, c'est l'histoire d'un jardin quasi bio, débrouillard, économique et simple, à la découverte de la Nature au quotidien. Journal de bord ou fourre-tout, il n'y a pas que du jardinage ...

Perdu chez DinDiu ? Cliquez sur le Lapin Blanc ...
Suivez-le dans sa tanière ... et consultez l'index.
La Tanière du Lapin Blanc

samedi 26 août

It's Chou Time

Il paraît que les régions de France ne sont pas toutes adaptées à la culture du chou. Vu que je n'en avais jamais planté jusqu'ici, le meilleur moyen de savoir si la région s'y prête, c'est de l'essayer.
Donc je procède normalement : semis courant août pour avoir des choux pour l'automne, repiquage avec prâlinage et en enterrant bien le collet, arrosage.
Je pensais être désormais tranquille, n'attendant pour tout ennemi, que la célèbre piéride du chou et sa chenille. En fait, le chou est plus prisé qu'il me semblait.

punaise_chouTout d'abord, j'ai remarqué la présence d'une punaise, noire et jaune-orangé. C'était la première fois que je voyais cet insecte. La question à 1000 € était donc : nuisible, indifférent ou prédateur de nuisibles ? Est-ce que je la laisse ou pas ?
Finalement pas ! Il s'agissait de la punaise rouge du chou, Eurydema ornatum. Difficile à la reconnaître, elle change au fur et à mesure de son développement. D'abord petite (2-3 mm), ronde, de couleur jaune, elle grandit en s'allongeant (8-9 mm), en pouvant devenir de plus en plus rouge, le dessin noir se modifiant.
Ces punaises piquent les feuilles pour en sucer la sève, provoquant le jaunissement des feuilles voire leur dépérissement.
Je n'ai trouvé aucun moyen de lutte. J'ai donc fait comme on fait avec les doryphores : passer régulièrement dans les rangs et les supprimer. La difficulté, c'est que ces punaises sont petites, que, dès qu'elles me voient arriver, elles se cachent voire se laissent tomber. Donc, avec une bonne vue, et la main en dessous pour réceptionner les plus malignes, en 7 à 10 jours je constate que je n'en ai plus guère. Tout de même je vérifie qu'elles ne reviennent pas.

Autres nuisibles du chou : les limaces et les limaçons. Ils ne se gênent pas pour poinçonner gaiement les feuilles de chou. Les méthodes pour les piéger sont connues. En cette occasion, j'ai plutôt opté pour le contrôle nocturne quotidien. Si les limaces en ont rapidement subi les conséquences, les limaçons gris se font plus persistants, mais je commence à en venir à bout. Il me reste la solution de bien biner le sol pour ne pas les laisser trouver trop facilement les moyens de se planquer.

Derniers mais pas des moindres à venir m'embêter dans mon jardin : les aleurodes. Ce sont des petites mouches blanches d'1 ou 2 mm. Elles se tiennent la plupart du temps sur la face inférieure des feuilles. Leur action est assez pernicieuse, elles ralentissent la croissance des plantes.
aleurode_piegeIl existe des méthodes pour lutter contre. Ainsi, je maintiens le sol humide, arrose régulièrement les plantes, remue souvent le feuillage. J'ai même bricoler des systèmes de pièges à partir de papier tue-mouche, de vieux morceaux de fil de fer et de bouteilles de lait. Je ne suis pas encore vraiment sûr de l'efficacité de ce dispositif. Peut-être que j'aurai dû utiliser des bouteilles translucides au lieu d'opaques. L'avenir me le dira.

Je vous fait profiter d'un topo que je me suis fait sur les nuisibles qui, à l'avenir, pourraient s'en prendre à mes choux.

La piéride du chou
Les chenilles de ce papillon ne laissent que les nervures.
- Détruire les oeufs regroupés sous les feuilles et les chenilles
- Associer avec du tournesol pour attirer les mésanges, avec du céleri, de l'oignon, de la pomme de terre, de l'aneth des bordures aromatiques (sauge officinale, thym, romarin, sarriette) pour leur effet répulsif
- Pulvériser des préparations à base de tanaisie ou de plantes aromatiques (sauge, thym) au moment des vols
- Déposer sur les choux, des gourmands de tomates ou les chutes de tailles de thuya pour maintenir à distance les papillons
- Faire des pulvérisations de Bacillus thuringensis dès l'apparition des premières chenilles
- Pulvériser du purin de tomate non dilué

L'altise
Ce sont des petits scarabées noirs qui sautent quand ils sont dérangés. On s'aperçoit de leur présence sur les choux quand ceux-ci ont des feuilles avec de nombreux trous.
- Pulvériser du purin de sureau, une préparation à base de tanaisie ou de tomate, ou encore d'armoise (500 g de feuilles pour 10 l d'eau)
- Pailler et arroser fréquemment les jeunes plants pour maintenir le sol humide
- Associer avec la salade, la tomate, le cresson alénois, le romarin, la sarriette pour leur effet répulsif
- Ombrer à l'aide d'un voile
- Poudrer le matin avec de la cendre de bois, et en cas de forte attaque, utiliser un insecticide naturel
- Comme insecticide naturel, pulvériser une dilution de 0,5 l de purin d'ortie ayant macéré pendant 24 h, dans 10 l d'eau
- Mettre en place un piège : une planche tartinée de miel où les insectes viendront s'engluer
- Recouvrir la surface d'une planchette de 15x10 cm avec une épaisse couche de graisse ou de glu. Passer le côté collant au-dessus des plantes sans les toucher à 2,5-5 cm. En sautant les altises viendront s'y coller.

L'aleurode
C'est une petite mouche blanche qui se pose sur la surface inférieure des feuilles. Elle provoque le ralentissement de la croissance des plantes.
- Maintenir le sol humide
- Installer un film de protection
- En cas de forte attaque, pulvériser une décoction de tanaisie en tant qu'insecticide
- Disposer du papier jaune englué. La couleur jaune attire les aleurodes.
- Associer avec du souci et de la capucine pour leur effet répulsif

L'hernie du chou
C'est un grossisement du pied dû à un champignon.
- Arracher et brûler les pieds atteints
- Préparer mieux le sol la saison suivante
- Favoriser une meilleure rotation des culture
- Assurer un bon drainage du sol
- Enterrer des engrais verts (seigle, moutarde, sarrasin,...) aurait une action bénéfique


L'association avec du souci, de la camomille, du fenouil ou encore de la phacélie et du sarrasin plantés entre les lignes, attire les auxiliaires du chou.

Purin de tomate
Faire macérer des feuilles et des tiges fraîches hachées et pilées à raison d'un kilo pour 10 l d'eau, pendant au moins une demi journée voire quelques jours. Filtrer. Pulvériser non  dilué.


Avec tout ça, je suis désormais paré pour les prochaines attaques.

Pondu par Din_Diu vers les 09:18:00, ce billet de la catégorie "Les nuisibles" fait l'objet de 4 commentaire(s) .

Commentaires

    punaise rouge du choux

    bonjour,
    merci déjà pour les infos présieuses!!
    Ils sont rares les sites qui parlent de ce ravageur, tout le monde est omnubilé par la pieride (ceci dit, c'est une véritable cata pour les choux...). j'aurais voulu savoir si avec l'expérience, il vous serait apparu de nouvelles techniques pour se débarrasser de cette punaise ou si il va falloir (désespérement!) que je les éliminent une par une à la main...
    merci d'avance... amitiés jardinières...

    Posté par meumies, ce mardi 21 juin à 14:33:43
  • phacélie

    je cherchais la phacélie et je vois qu'elle est associée au chou sans qu'on parle d'elle.
    En septembre, pour la première fois, j'ai semé de la phacélie pour occuper le potager d'hiver. Elle a bien poussé sauf là où, elle a remplacé une planche de fraisiers de 4 ans.
    J'ai été agréablement surpris en la coupant (il n'y a pas eu de gelée en Bretagne, en tout cas chez moi, cet hiver pour la faire disparaitre)de trouver un sol sans aucune mauvaise herbe.Je l'avais lu mais là, je l'ai constaté;
    Autre bonne surprise, le sol est resté très meuble, ce qui m'arrange bien dans la mesure où cette année, j'avais décidé de procéder à un "bêchage bio" sans retournement du sol; C'était si facile que je l'ai fait avec une simple fourche; La phacélie mérite bien une rubrique pour elle toute seule, mais peut-être n'ai-je pas bien cherché car je viens de découvrir ce site fort intéressant.
    A bientôt

    Posté par jakez22, ce dimanche 11 mars à 21:31:53
  • Il y a longtemps que je n'ai pas utilisé la phacélie.
    Mais je pourrais en parler comme de bcp d'autres plantes efficace au jardin.

    En plus de ça, la phacélie est mellifère ...

    Posté par Din-Diu, ce lundi 19 mars à 20:48:02
  • Punaise rouge

    Je viens de pulvériser avec du savon noir, cela m'a l'air plutôt radical.

    Posté par Pypinho, ce lundi 29 août à 14:21:22

Poster un commentaire