Un Blog Bio Mais Pas Trop

Le blog bio mais pas trop, c'est l'histoire d'un jardin quasi bio, débrouillard, économique et simple, à la découverte de la Nature au quotidien. Journal de bord ou fourre-tout, il n'y a pas que du jardinage ...

Perdu chez DinDiu ? Cliquez sur le Lapin Blanc ...
Suivez-le dans sa tanière ... et consultez l'index.
La Tanière du Lapin Blanc

mercredi 21 juin

Noyaux : Dur, dur !

Je m'étais dit qu'avec les cerises ramassées je pourrais me lancer dans la confection de bouillotte sèche, à base de noyaux de cerise. Apparemment, rien de plus simple que de nettoyer un vulgaire noyau de cerise ! Sauf quand on a quelques centaines de noyaux et qu'on n'a pas le mode d'emploi.

Sur le Net, une recherche ne m'a donné que peu d'indications, si ce n'est que cela se fait par des moyens soit-disant sophistiqués. Au prix de 15 € la petite bouillotte, les fabricants ne vont certainement pas dire le contraire. Et 15 € le sac de noyaux, je trouve ça cher, même si le sac est en velours.

Sur des forums, j'ai également pu lire que des internautes avaient procédé en passant les noyaux à l'eau bouillante. Certains ont rajouté de la Javel, voire trop.

Une dénommée Véronique, impatiente de procéder au nettoyage de noyaux, m'avait envoyé un e-mail. Elle n'en est pas à son coup d'essai, contrairement à moi, et a perfectionné sa méthode. Je la cite :

"(...) j'ai eu l'idée de mettre les noyaux à cuire dans pas mal d'eau : à feu doux après ébullition, pendant 1/ h ou 3/4 h.
Le nettoyage a été plus simple ensuite : ils sont impeccables maintenant ! Il va falloir aller à la cueillette à nouveau, parce que je suis loin du compte !!!"

Néanmoins, je me suis lancé.

Donc réflexion, improvisation et expérimentation.

Pour cuisiner les cerises, j'ai dénoyauté à tour de bras. Mais il reste, malgré tout, de la pulpe autour des noyaux.

noyau_cerise_1

Dans un premier temps, j'ai ajouté de l'eau au ras des noyaux, puis j'ai laissé macérer dans un récipient fermé (ici un pot de fromage blanc) pendant une demi-journée. Cette macération a pour but de ramollir la pulpe et de commencer à la détacher.

noyau_cerise_2

Puis, j'ai déposé les noyaux sans l'eau, dans un récipient metallique et hermétique, le remplissant à moitié. Une fois le couvercle mis, j'ai joué des maracas, ou du cocktail, c'est selon les goûts. Mouvements de va-et-vient, de haut en bas alternant avec d'avant en arrière. J'ai répété l'opération "5-10 minutes de "secouage" à sec, puis rinçage et essorage" 2 ou 3 fois, pour chaque "fournée" de noyaux.

noyau_cerise_3

A l'issue de ce traitement mécanique, quasiment tout les noyaux sont propres. Une petite vérification permet de nettoyer avec un chiffon les derniers récalcitrants.

Commence le séchage : d'abord, je les ai laissés une demi-journée au soleil en les remuant de temps en temps. J'en ai laissé certains plus longtemps au soleil, et du coup, ils se sont fendus. L'intérêt du soleil, c'est d'après moi, son pouvoir désinfectant.
Ensuite, je les ai laissés sécher tranquillement dans un endroit à l'ombre et ventilé.

noyau_cerise_4

Et voilà des noyaux propres et secs.

Mais ce n'est pas fini. J'ai commencé à me poser des questions.
Cette bouillote sèche a deux qualités : elle emmagasine la chaleur et elle la restitue doucement. Mais pourquoi ?

Qu'est ce qui permet d'avoir de telles propriétés ?
Est-ce l'amande qui, riche en eau, agit en tant qu'accumulateur de chaleur ? Sauf qu'après le traitement que j'ai fait subir au noyaux, l'amande se déssèche et ne laisse qu'une coque vide. Alors peut-être que l'air, isolant, fait barrage à la chaleur, ce qui en permet une diffusion prolongée.

Pour avoir la réponse à tout ça, il faudrait soit que quelqu'un qui a acheté une bouillotte sèche dans le commerce, regarde si les noyaux sont plein ou pas, soit que quelqu'un qui a déjà fait sa propre bouillotte fasse un constat de l'efficacité de celle-ci en fonction de la qualité des noyaux.
Je lance donc cet appel à témoin.

Malgré tout, je penche pour l'hypothèse du noyau vidé de son amande. La bouillotte est censée accumuler la chaleur sur un poële (facilement 50-60 °C), pouvoir passer au micro-onde, passer au freezer (jusqu'à -18°C). Il y a peu de chance que l'amande résiste à de tel écart.

Une remarque, faite également par la susnommée Véronique, concerne les risques à l'utilisation de four à micro-ondes pour réchauffer les bouillotes sèches (voir l'Avis relatif aux bouillottes).

Pondu par Din_Diu vers les 22:36:00, ce billet de la catégorie "Au verger" fait l'objet de 59 commentaire(s) .

Commentaires

    bouillotte

    bonjour je recherches comment faire des bouillotte avec les noyaux de cerises : on peut utiliser quoi commetissu pour le cousin? et il faut que le coussin soit humide avn de le chauffé au micro ondes? merci

    Posté par AICHA, ce samedi 17 juillet à 08:02:46
  • Les amandes des noyaux de cerises (et autres) sont-elles comestibles ? on fait du "mahaleb" avec une variété proche du cerisier - dont j'ai oublié le nom -

    Posté par Rensei.Généreux, ce lundi 25 avril à 08:38:47
  • J'ai trouvé une réponse à ma question sur un forum: " Les noyaux d'abricots, de cerises, de pêches, de prunes, le manioc (racines) et dans une moindre mesure les pépins de pommes, de poires, de papayes et de nectarines sont cyanogènes. Les cyanures sous toutes ses formes ont une odeur caractéristique d'amande amère mais de 20 à 50% des individus seraient incapables de la percevoir"

    Posté par Rensei.Généreux, ce lundi 25 avril à 08:51:33
  • yutyt

    fbhsnbhrzterst'eè-'eèdrr(rt(rre(t'rsfyèrydrd(tctrss('dqrst-rdrtd-rd('('e-yceyfrxr(fr

    Posté par nb h, ce mardi 10 mai à 12:41:37
  • Noyaux et sel

    J'ai lu les différents coms sur le nettoyage des noyaux de cerises, la machine à laver je n'ai pas encore testé mais je vais le faire aujourd'hui, jusqu-a présent pour les nettoyer je faisait bouillir les noyaux pendant une bonne demie heure puis je les verse sur un plateau sans l'eau et je rajoute du gros sel, je frotte les noyaux et le sel entre mes mains...résultat nickel...prêts à être sèchés mais fatiguant, je vais donc essayer la machine...

    Posté par luluanis Monique, ce jeudi 09 juin à 09:12:24
  • les bouillotes .

    Je viens de lire les commentaires au sujet de noyaux de cerises ...je me souviens ma grand mère en faisait et pou les chauffer les mettais dans le four du fourneau en pierre...
    Actuellement j'utilise la bouillote aux pépins de raisin (acheté sur un marché de Noël...)pour tenir chaud à mom....estomac..
    Pour la chauffer 3min au mico onde à 800 W.
    Pour éviter que sachet de toile brule...mettre un couvercle du micro onde retourné et mettre le sachet à l'intérieur pour qu'il ne touche pa les parois ..un saladier en verre fait aussi l'affaire.
    Chaque année je fait un nouveau sachet et je profite pour laver les pépins ...cela doit-être aussi valable pour les noyaux ou autres grains ..
    Désolée d'avoir été si longue ,Bon lundi .

    Posté par pomme api, ce lundi 13 juin à 10:16:44
  • lavage noyaux cerises

    Cette discussion est intéressante ! Pour ma part j'ai d'abord fait bouillir les noyaux dans un litre d'eau + 1 cuiller de vinaigre pendant 15 minutes puis jeté l'eau, refait bouillir sans vinaigre car nous n'aimons pas l'odeur, après ébullition, j'ai rajouté 5 gouttes d'huiles essentielles d'un mélange de plantes anti-moustique ! Puis j'ai fini de polir les noyaux en les frottant dans une passoire métallique, très efficace ! Pas besoin de mettre d'eau dans le four traditionnel ou micro-onde car les noyaux ou céréales (blé, épeautre, ...) absorbent l'humidité ambiante, cela est suffisant. La bouillotte est lavable à la main avec très peu de lessive bio ou savon de marseille, rincer puis rajouter des huiles essentielles avant séchage.

    Posté par Hélène, ce vendredi 17 juin à 12:05:58
  • bouillotte

    Je viens de tomber en panne de micro ondes,c'est le deuxiéme en deux ans ,je crois que c'est à cause des bouillottes séches.Est ce que certain de vous a eu les méme soucis

    Posté par lavandou, ce mercredi 07 décembre à 12:55:07
  • génial tout ça! plein d'info pour moi qui fabrique des poupées waldorf bouillottes aux noyaux de cerise!
    Jusqu'à présent je faisait un peu comme toi: laisser tremper, frottement mécanique (perso je les remue dans mon essoreuse à salade) puis je les fait bouillir avec du vinaigre blanc. Merci pour toutes ces infos précieuses

    Posté par blancommelelinge, ce jeudi 15 décembre à 13:33:41
« Premier   1  2 

Poster un commentaire